Les Meilleurs Livres De Maths

Un sdf donne une leçon de prépa

Vers à sucre portent les bonbons, les chocolats et le cacao les produits, marmelado-pastil'nye les produits, le caramel, la khalwa, l'iris, la dragée, les sucreries orientales. Le composant principal dans la pharmacopée de ces produits est le sucre. Le groupe de la confiserie de farine insère le biscuit, les pains d'épice, les gaufres, les biscuits,, les cakes,, les gâteaux, les gâteaux. Ces produits se distinguent aussi par une haute teneur en sucre, cependant un principal composant de la pharmacopée à leur production dans l'immense majorité les cas (l'exception – les produits de le test est le tourment.

Le sel doit être sans odeur et sans additions étrangères mécaniques considérables à vue de nez. La solution d'eau doit être neutre selon le tournesol. Le sel de cuisine subdivisent en sortes : extra, supérieur, premier et deuxième

Les albumines représentent les substances macromoléculaires, la structure primaire de qui est formée par les chaînes construites de divers aminoacides et jointes entre par les liens. La composition des aminoacides du tourment et fabriqué d'elle des produits définit leur valeur albuminée. De plus la valeur extrinsèque présente les aminoacides irremplaçables. Parmi les aminoacides irremplaçables l'importance spéciale présente la lysine. Malheureusement, le manque notamment cet aminoacide se fait sentir dans les albumines du blé, et, donc, dans le tourment.

Les purées essuient en voiture à nettoyer dans le tamis avec les orifices par le diamètre pas plus 1. Les farces frouktovo-de baies chauffent préalablement et manquent dans la voiture à nettoyer avec les cellules par le diamètre pas plus de 3 mm.

Pour la production de la feuille de gaufre on utilise les aspects suivants principaux des matières premières : le tourment de blé de la qualité supérieure, les jaunes ou le mélange, l'huile végétal. Aux matières premières supplémentaires se rapportent le sel, la soude, le comprimé. Les matières premières appliquées à la fabrication des gaufres, doivent correspondre aux exigences des standards agissant ou les spécifications.

Pour le traitement des déchets récupérables de la production de gaufre (les miettes, les fragments, les pellicules coagulées retirées des matrices laissent leur test préalablement dans l'eau chaude de la température 30-35 ° en proportion 1 : 3 pour le gonflement sur 2-25 des mines, puis essuient dans le tamis avec le diamètre des cellules pas plus mm et dirigent sur le traitement.

La friandise sont connue la confiserie comme à l'humanité depuis des temps immémoriaux, depuis ce temps-là, quand les gens ont appris le feu, ont appris à moudre du grain le tourment et la mélanger avec le miel. Dans notre pays déjà à XVI s. il y avait un métier de confiserie de pain d'épice.

Ainsi, de l'amidon est son procès hydrothermique, i.e. la destruction irréversible de la structure naturelle en train de la chauffe au superflu de l'eau. Cependant l'amidon non humecté (l'humidité jusqu'à 10 %) même à la chauffe jusqu'à 90 0 ne change pas pratiquement la structure. Autrement dit, la profondeur thermique des grains empesés augmente avec l'augmentation de température, mais baisse à la réduction de l'humidité.

La qualité des aromatisants alimentaires doit correspondre aux exigences suivantes. L'extérieur – le liquide transparent, l'odeur – la conformité à l'échantillon témoin. En outre pour chaque aspect de l'aromatisant on réglemente la couleur, l'indice de réfraction et la densité. Dans tous les aspects et les noms des essences on n'admet pas la présence de l'arsenic, les sels du cuivre et le plomb. En outre dans les aromatisants on règle la forteresse (la concentration l'alcool – le dissolvant et le contenu de la composition des substances odorantes (l'EST 10-273

D'habitude le gluten du tourment estiment non seulement avec quantitatif, mais aussi de la partie qualitative, en définissant le degré de son extensibilité, l'élasticité et l'élasticité. Cependant ces propriétés du gluten reflètent particulièrement les propriétés de la faction exerçant l'influence négative sur la formation de la structure du test de gaufre et les produits finis.